De la vermiculite dans votre maison ?

Vous désirez vous acheter une maison. Vous commencez la tournée de visite de maison dans différents secteurs. Il y en a finalement une qui vous a tombé dans l’oeil. Comme tout bon acheteur averti, vous procédez à son inspection. Tout semble beau, vous terminez l’inspection avec le grenier. C’est alors que l’inspecteur vous annonce la présence de vermiculite au grenier. Qu’est-ce que la vermiculite? Il s’agit d’un minéral d’argile qui a été beaucoup utilisée pour l’isolation des greniers (entretoits, combles). Moins fréquemment, on le retrouve aussi dans les murs et dans les isolants de plancher. La vermiculite devient un danger pour la santé lorsqu’il comprend des fibres volatiles d’amiante. C’est pourquoi il est recommandé de faire analyser la vermiculite présente avant de procéder à l’achat de la maison.

La vermiculite est aussi connue sous le nom de Zonolite qui est en fait un nom commercial donné à la vermiculite qui a été extraite dans les années 1960 à  Libby au Montana. En 1990, les opérations d’extraction ont été cessées à la suite de problème en lien avec l’amiante. Par contre, elle a été utilisée en Amérique du Nord dans plus de 40 millions de bâtiments.

L’amiante est le nom qu’on donne à plusieurs minéraux fibreux. Il est séparé en différent type de fibres. On retrouve les fibres de type amphibole et les fibres de groupe serpentine dont le type chrysotile. Le premier type de fibres est celui qui cause le plus de dommage en demeurant longtemps dans les poumons pouvant entrainer plusieurs maladies, dont le cancer des poumons. Seule une analyse en laboratoire au microscope permet de déterminer la présence ou non de fibres d’amiante dans la vermiculite.

Il faut noter que la composition d’un produit en amiante n’indique pas nécessairement son potentiel de danger pour la santé. En effet, si les fibres d’amiante sont prises dans une matrice, sont encapsulées, le risquent d’en inhaler est fortement diminuer. Les individus qui sont plus à risque d’être affecté par l’amiante sont ceux qui travaillent dans la construction, dans l’entretien et la rénovation d’immeubles plus âgés. C’est important qu’ils soient bien informés des risques de présence d’amiante avant qu’ils manipulent les matériaux de construction.

Pour plus d’informations

http://www.estrieplus.com/contenu-apchq_materiaux_amiante-1833-42189.html

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1023346/amiante-enjeu-transactions-immobilieres-vermiculite-institutions-financieres-assurances-decontamination

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/519562/amiante-chrysotile-produit-dangereux-sante-canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *