Retour
icon phone 1 800 438 8990 icon quote Soumission

Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP)

Image montrant plusieurs véhicules fonctionnant au gaz propane

La présence en concentration trop élevée d’HAP en milieu de travail peut entraîner une baisse du rendement et de la performance du personnel. Ces sources d’inconfort ont une incidence directe sur le taux d’absentéisme (répercussions sur l’ensemble de la chaîne de production). Plusieurs normes de qualité de l’air ont été établies afin de protéger les humains contre les différents polluants susceptibles de nuire à leur santé. Les symptômes les plus communs sont les maux de tête, les irritations cutanées et les difficultés respiratoires. L’une des raisons ayant conduit au classement des hydrocarbures aromatiques volatils (HAP) dans la liste des polluants prioritaires de l’Agence de protection de l’environnement (E.P.A.) est le caractère toxique de certains d’entre eux. Ce sont des molécules biologiquement actives qui, une fois absorbées par les organismes, se prêtent à des réactions de transformation sous l’action d’enzymes conduisant à la formation d’époxydes ou de dérivés hydroxyles… Les HAP peuvent aussi entraîner une diminution de la réponse du système immunitaire, augmentant ainsi les risques d’infection.

  • HAM Hydrocarbures Aromatiques Monocycliques
  • HAP Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques, 30 paramètres
  • Hydrocarbures pétroliers des chaines de C2 à C50
  • C10 — C50 pour le mazout (huile à chauffage)
  • C2 — C28 pour l'huile à moteur (lubrifiant auto)
  • C2 — C20 pour le diesel (véhicule automobile)
  • C2 — C10 pour la gazoline (essence automobile)

Alcanes : Les alcanes sont des hydrocarbures. Ils ne contiennent que des atomes de carbone (C) et d'hydrogène (H). Les atomes de ces composés sont unis par des liaisons simples sous la forme CnH2n+2, où n’est un entier naturel (éthane C2H6, propane C3H8 ou butane C4H10), pour les alcanes dont la structure est linéaire. Les alcanes proviennent essentiellement des produits pétroliers. En règle générale, les alcanes sont peu réactifs et participent moins que d’autres COV à la formation de l’ozone.

Alcènes et alcynes : Les alcènes sont des hydrocarbures insaturés, caractérisés par au moins une double liaison entre deux atomes de carbone. La formule brute est CnH2n, où n’est un entier naturel pour les composés aliphatiques. Ils sont principalement utilisés dans l’industrie chimique. Les alcènes sont formés lors du raffinage du pétrole et sont plus réactifs que les alcanes, en raison de la double liaison. Les alcynes se caractérisent par une triple liaison entre deux atomes de carbone. La formule de cette famille d’hydrocarbures linéaires est CnH2n-2. Les alcynes sont très réactifs.

Aldéhydes et cétones (composés carbonylés) : Les aldéhydes sont des composés organiques insaturés obtenus à partir d'un alcool qui a perdu un atome d'hydrogène (alcool déshydrogéné). Leur formule brute est CnH2nO. Ces composés sont formés par la combustion incomplète des carburants et du bois. Les cétones sont des composés chimiques dérivés d’un alcool par la perte de deux atomes d’hydrogène. Leur formule brute est CnH2nO ou n > 2. Hydrocarbures aromatiques : Les hydrocarbures aromatiques sont des hydrocarbures contenant au moins un noyau benzénique. 

Hydrocarbures halogénés : Cette dénomination recouvre les hydrocarbures chlorés, bromés et fluorés. On trouve ces COV dans l’air en raison, notamment, de leur utilisation comme solvants. Leur présence peut aussi être due à leur utilisation comme intermédiaires de synthèse (dans la fabrication d’insecticides et de matières plastiques), comme retardateurs de flamme (dérivés bromés), comme fluides frigorifiques ou comme fluides propulseurs des générateurs d’aérosols. Ces composés sont plus tôt stables et peuvent demeurer longtemps dans l’atmosphère. 

Structure moléculaire d'hydrocarbue

Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques HAP (test de base identifiant près de 30 composantes)

  • Naphtalène
  • Acénaphthylène
  • Acénaphtène
  • Fluorène
  • Phénanthrène
  • Anthracène
  • Fluoranthène
  • Pyrène
  • Benzo (a) anthracène
  • Chrysène
  • Sommation benzo (b, j et k) fluoranthènes
  • Benzo (a) pyrène
  • Indéno (1,2,3-cd) pyrène
  • Dibenzo (a,h) anthracène
  • Benzo (g,h,i) pérylène
  • Dibenzo (a,l) pyrène
  • Dibenzo (a,i) pyrène
  • Dibenzo (a,h) pyrène
  • D12-Benzo[a]pyrène
  • 2-Chloronaphtalène 0
  • Benzo (c) phénanthrène
  • Benzo (b) fluoranthène
  • Benzo (k) fluoranthène
  • Benzo (j) fluoranthène
  • 7,12-Diméthylbenzo (a) anthracène
  • 3-Méthylcholanthrène
  • D10-Fluorène
  • D10-Pyrène
  • D12-Benzo(a)pyrène