Retour
icon phone 1 800 438 8990 icon quote Soumission

Silice cristalline

Ouvrier coupant du béton produisant de la silice cristalline

La silice cristalline est un minéral que l'on retrouve en grande quantité au niveau de la croûte terrestre. Il est utilisé comme matériau industriel. On peut le retrouver sous plusieurs formes dont la plus commune, le quartz. Ce dernier est une composante du sable, de la pierre, de la roche, du béton, de la brique, des blocs et du mortier. Plusieurs de ces matériaux sont utilisés à tous les jours dans plusieurs variétés de milieux industriels notamment dans la construction, l'exploitation minière, la fabrication, l'industrie maritime et le milieu agricole.

L'exposition à la silice cristalline au niveau professionnelle se produit fréquemment. Elle survient lors d'opérations relatives et communes aux travaux de construction. Par exemple, lors de la coupe, du sciage ou du perçage, lors du concassage du béton, de la brique, de blocs, du roc et des produits de verre. Les travailleurs qui manipulent ces produits dans lesquels on retrouve du sable (comme le verre) sont susceptibles d'inhaler, lors de la fonte et du sablage, de petites particules (respirables) de silice cristalline présentes dans l'air.

Sablage produisant de la silice cristalline

Ces expositions peuvent provoquer de graves maladies pulmonaires comme la silicose. Cette maladie doit être obligatoirement déclarée par l'employeur si elle se manifeste chez un de ses employés. Le cancer du poumon peut également être une conséquence d'une exposition à la silice. Ces maladies sont associées à des expositions à des taux élevés de silice. Elles sont liées aux lieux où l'on pratique du sablage, des opérations de fonderies de sable et de coulée. Elles sont aussi associées aux mines, aux tunnels, à la coupe de ciment et à la démolition, aux travaux de maçonnerie et à la découpe du granit. L'apparition de maladies liées à la silice cristalline en milieu de travail est causée par l'inhalation provenant d'une exposition aux poudres et aux poussières de quartz présentes dans la zone où le travailleur respire.

Les mesures de prévention ont pour objectif de réduire au minimum l’exposition des travailleurs à la silice cristalline par différents moyens :

  • Quantification des contaminants par prélèvement et par analyse;
  • Informations et formations offertes aux travailleurs par la SST;
  • Maitrise du produit et gestion des poussières par aspiration;
  • Méthodologie de travail optimisé et performant;
  • Calibration de la ventilation en milieu intérieur;
  • Port d’équipement de protection respiratoire.