Retour
icon phone 1 800 438 8990 icon quote Soumission icon quote Tarifs
×

TARIFS 2018 - 2019

  • AMIANTE | AIR, VERMICULITE & MATÉRIAUX
  • MOISISSURES | AIR, SURFACES & MATÉRIAUX
  • AUTRES, tous les autres types d’expertises font l’objet d’une étude de cas par cas afin que nous puissions élaborer une proposition qui puisse répondre à vos besoins spécifiques.

Avec l’amiante, la démarche la plus prudente consiste à retenir les services d’une entreprise qui procède aux prélèvements et aux analyses qui soit entièrement indépendante de votre entrepreneur en décontamination avec lequel vous avez l’intention de procéder au travail de désamiantage, en effet l’EPA (Environmental Protection Agency), https://www.epa.gov/ conseille d’éviter de retenir les services d’un seul et même entrepreneur pour effectuer à la fois les travaux correctifs de désamiantage et les travaux analyses en laboratoire. Selon l’ampleur et la nature des travaux, de manière générale, les trois étapes sont…

  • 1) La caractérisation, soit le prélèvement (prélèvements conformes) et l’analyse en laboratoire (méthodes homologuées) des matériaux susceptible de contenir l’amiante (MSCA).
  • 2) L’évaluation quotidienne de qualité de l’air (test ambiant) durant les travaux afin de vérifier la bonne étanchéité des zones et des sas, lorsque la nature des travaux les requiert, selon la durée.
  • 3) Le test final de conformité avant le démantèlement des zones lorsque les travaux de décontamination sont considérés nettoyés et propres. Le démantèlement des zones de travaux est accordé ou non selon les résultats obtenus, en cas d’échec les travaux de nettoyage doivent être repris par l’entrepreneur.

Ne pas respecter cette règle de prudence, car cette situation représente en soi un potentiel de conflit d’intérêts. Par souci de neutralité et sécurité, assurez-vous que l’entreprise qui procède à la décontamination ne soit pas la même qui se charge des prélèvements et des analyses des MSCA avant pendant et après les travaux de décontamination. C’est là, l’unique et meilleure manière de se protéger contre d’éventuelles fraudes.

SECTION 1

AMIANTE

VERMICULITE

À partir de 225 $

Isolant retrouvé au grenier, murs & sous les planchers.

  • Microscopie à Lumière Polarisée (MLP) IRSST 244-3
  • Prélèvement & rapport à partir de 145 $
  • Seulement 80 $ par échantillon analysé
  • Rapport émis en seulement 1 jour
  • Incluant 3 prélèvements* in situ
  • Économique /arrêt au 1er positif**
  • Conformité avec la CNESST
  • Analyse en laboratoire
  • Méthode IRSST 244-3
  • Techniciens certifiés
  • Rapport complet inclus
  • Photographies incluses

*3 échantillons récoltés, le premier est analysé et les 2 autres demeurant disponibles aux fins d’analyse (continuité si négatif)

**La séquence d’analyse est régie par le protocole d’arrêt au premier positif (présence d’amiante)

  • Les tarifs affichés sont hors taxes, taxes applicables.
  • Les tarifs affichés ci-haut sont sujets au frais de transport.
  • Les tarifs affichés sont en vigueur le 01 09 18.
  • Les tarifs affichés sont valides jusqu’au 01 03 19.
  • Les tarifs affichés peuvent changer sans préavis.
  • Les tarifs affichés en dollars canadiens.

MATÉRIAUX

À partir de 225 $

Ciment, plâtre, stucs, calorifuges, tuile de plafond, etc.

  • Matériaux suspectés contenir l’amiante MSCA
  • Microscopie Lumière Polarisée (MLP) IRSST 244-3
  • Prélèvement & rapport à partir de 145 $
  • Seulement 80 $ par échantillon analysé
  • Analyses en laboratoires conformes
  • Rapport émis en seulement 1 jour
  • Incluant 3 prélèvements* in situ
  • 25 $ / prélèvement additionnel
  • Arrêt au 1er positif par ZPSO**
  • Technicien formé et certifié
  • Conformité avec la CNESST
  • Méthode IRSST 244-3
  • Rapport complet inclus
  • Photographies incluses

* Échantillons directement accessibles.
** Zone Présentant des Similitudes d’Ouvrage.

  • Les tarifs affichés sont hors taxes, taxes applicables.
  • Les tarifs affichés ci-haut sont sujets au frais de transport.
  • Les tarifs affichés sont en vigueur le 01 09 18.
  • Les tarifs affichés sont valides jusqu’au 01 03 19.
  • Les tarifs affichés peuvent changer sans préavis.
  • Les tarifs affichés en dollars canadiens.

TUILES DE SOL

À partir de 145 $

Carrelage de plancher à base de produit pétrolier

  • Microscopie Électronique à Transmission (TEM)
  • Méthode TEM IRSST - 244-3/NYS ELAP 198.4
  • Seulement 145 $ par échantillon analysé
  • Analyses en laboratoires conformes
  • Rapport émis en 3 jours seulement
  • Incluant 3 prélèvements* in situ
  • Technicien formé et certifié
  • Conformité avec la CNESST
  • Méthode IRSST 244-3
  • Rapport complet inclus
  • Photographies incluses

* Uniquement dans un contexte d’échantillonnage complémentaire aux prélèvements de matériaux ayant lieu en même temps, sur le même site et avec le technicien déjà sur place. Si nous devons nous déplacer uniquement pour effectuer ce type de prélèvement, des frais d’échantillonnage et de transport seront applicables, contactez-nous pour plus détails à ce sujet.

* Échantillons facilement accessibles, des frais additionnels s’appliquent lorsque les accès sont difficiles et/ou restreints

  • Les tarifs affichés sont hors taxes, taxes applicables.
  • Les tarifs affichés sont en vigueur le 01 09 18
  • Les tarifs affichés sont valides jusqu’au 01 03 19
  • Les tarifs affichés peuvent changer sans préavis
  • Les tarifs affichés en dollars canadiens.

TEST FINAL (AIR)

À partir de 390 $

Tests de conformité avant le retrait des zones

  • Durée de 4 heures ou 3800 litres en volume
  • Microscopie Optique à Contraste de Phase
  • Méthode reconnue IRSST 243-1 (MOCP)
  • Prélèvement & rapport à partir de 245 $
  • Seulement 145 $ par échantillon analysé
  • 1x prélèvement d’air/échantillon inclus
  • 1x blanc de laboratoire, analyse inclus
  • 30% sur 2e prélèvement* à proximité**
  • Rapport émis en 1 jour seulement
  • Service am/pm dispo, sous conditions
  • Analyses en laboratoires conformes
  • Technicien formé et certifié
  • Rapport complet inclus
  • Photographies incluses

*Applicable au 2e échantillon et aux subséquents.

** Même chantier : même étage, moins de 1000m2.

  • Les tarifs affichés sont hors taxes, taxes applicables.
  • Les tarifs affichés ci-haut sont sujets au frais de transport.
  • Les tarifs affichés sont en vigueur le 01 09 18.
  • Les tarifs affichés sont valides jusqu’au 01 03 19.
  • Les tarifs affichés peuvent changer sans préavis.
  • Les tarifs affichés en dollars canadiens.

QUOTIDIEN (AIR)

À partir de 290 $

Tests (journalier) de conformité quotidienne

  • Microscopie Optique à Contraste de Phase
  • Méthode reconnue IRSST 243-1 (MOCP)
  • Prélèvement & rapport à partir de 145 $
  • Seulement 145 $ par échantillon soumis
  • 1x prélèvement d’air/échantillon inclus
  • 1x blanc de laboratoire/matrices inclus
  • 50% sur 2e échantillons* d’une même zone**
  • Rapport émis dans même journée, am/pm***
  • Analyses en laboratoires conformes
  • Équipements et matrices sans frais
  • Technicien formé et certifié
  • Conformité avec la CNESST
  • Méthode IRSST 243-1
  • Rapport complet inclus
  • Photographies incluses

*Applicable au 2e échantillon et aux subséquents

** Deux zones contiguës acceptées, sinon frais add.

*** Conditionnel à une session terminée avant 10h30

  • Les tarifs affichés sont hors taxes, taxes applicables.
  • Les tarifs affichés ci-haut sont sujets au frais de transport.
  • Les tarifs affichés sont en vigueur le 01 09 18.
  • Les tarifs affichés sont valides jusqu’au 01 03 19.
  • Les tarifs affichés peuvent changer sans préavis.
  • Les tarifs affichés en dollars canadiens.

ATTENTION LES FIBRES D’AMIANTE REPRÉSENTENT UN RÉEL DANGER POUR LA SANTÉ.

Veuillez prendre note que nous n’offrons pas la réception des échantillons provenant de prélèvements réalisés en libre-service, excepté pour les industries dont le personnel est formé à l’extraction et à la manipulation des matériaux susceptibles de contenir les fibres d’amiante. L’option de déposer des échantillons prélevés en mode libre-service n’est pas offerte pour les raisons suivantes :

  • a) De manière générale, faire soi-même les prélèvements de l’amiante peut représenter un danger puisque la personne qui s'en acquitte dispose rarement de bons équipements de protection, ce qui peut représenter un danger pour sa santé.
  • b) L’extraction de matériaux susceptible de contenir l’amiante de manière inadéquate peut contaminer les lieux créant un état de danger subséquent pour la santé des occupants
  • c) Généralement, les prélèvements en libre-service sont réalisés sans l’application des protocoles appropriés à ces fins, d’où la possibilité d'obtenir un résultat de faux négatif donc des résultats potentiellement erronés.
  • d) En mode libre-service, les lieux de prélèvement sont techniquement inconnus du laboratoire, voilà pourquoi aucune adresse officielle n’est inscrite sur le rapport de laboratoire. Ne pouvant certifier la provenance des échantillons, le rapport émis sans adresse n’aura conséquemment aucune valeur légale.

SECTION 2

MOISISSURES

ANALYSE DE LA QUALITÉ DE L’AIR

DÉNOMBREMENT ET IDENTIFICATION DES SPORES DE MOISISSURES

TEST D’AIR 1 MOISISSURES

À partir de 395 $

Idéal pour…

  • Pour un étage de la maison, au choix sous-sol ou étage.
  • Pour un appartement ou condominium sur un niveau.

TEST D’AIR 2 MOISISSURES

À partir de 495 $

Idéal pour…

  • Pour un bungalow, au sous-sol et au rez-de-chaussée.
  • Pour un appartement ou un condominium sur 2 étages.

TEST D’AIR 3 MOISISSURES

À partir de 595 $

Idéal pour…

  • Pour un cottage, au sous-sol, au rez-de-chaussée et au 1er étage.
  • Pour un appartement ou un condominium sur trois étages.

NOS INTERVENTIONS EN BREF

(TESTS D’AIR MOISISSURES)

  • Analyse de la qualité de l’air intérieur identification des genres de spores de moisissures;
  • Analyse de la qualité de l’air extérieur identification des genres de spores de moisissures;
  • Lecture des paramètres environnementaux du bâtiment, intérieur vs extérieur;
  • Observation générale de l’apparence de conformité de la mécanique du bâtiment;
  • Observation générale de l’apparence de conformité de l’implantation physique du bâtiment;
  • Observation générale de la cinétique de l’eau en potentiel d’infiltration, etc.; (sauf en hiver)
  • Observation générale de la cinétique de l’air, évaluation du potentiel de contamination croisée;
  • Observation générale des systèmes de chauffage et de climatisation (CAVC), état de salubrité.

NOS INTERVENTIONS EN DÉTAILS

(TESTS D’AIR MOISISSURES)

  • Rapport émis en 1 à 2 jours ouvrables sans surcharge
  • Identification des déficiences mécaniques du bâtiment
  • Prélèvement de type compte total, viable et non viable
  • Dénombrement du total des spores de moisissures
  • Identification à l’espèce des spores de moisissures
  • Prélèvement(s) d’air intérieur avec trappe à spores
  • Prélèvement d’air extérieur, étalon comparatif
  • Taux de gaz formaldéhyde (CH2O / HCHO)
  • Taux des composés organiques volatils, COVT
  • Technicien(ne) formé(e) à l’échantillonnage
  • Équipements de mesure et pompes
  • Matrices de prélèvements spécifiques
  • Taux de gaz carbonique ppm CO2;
  • Taux d’humidité relative % HR;
  • Température réelle des lieux
  • Hygrométrie des matériaux
  • Photos de l’état des lieux
  • Photographies des procédés
  • Analyse en laboratoire certifié
  • Rapport de laboratoire certifié
  • Interprétation par pictogrammes
  • Conclusion vulgarisée, intelligible
  • Confirmation de salubrité (si appli.)
  • Guide de mises en garde et sécurité
  • Rapport structuré et complet en PDF
  • Grille d’interprétation et compréhension
  • Guide des moisissures et incidence sur la santé
  • Description des étapes à suivre, options offertes
  • Guide de gestion des moisissures, décontamination
  • Compendium des moisissures, incidences pathologiques
  • Guide d’information en prévention de la contamination
  • Grilles des épreuves immunes diagnostiques en annexe

PRÉLÈVEMENTS OPTIONNELS

(TESTS D’AIR & SURFACES MOISISSURES & BACTÉRIES)

  • Divers prélèvements additionnels optionnels sont disponibles, les tarifs font l’objet d’une soumission.
  • À la lumière de discussion avec le personnel d’AIRTESTS, nous en jugerons de la nécessité.
  • Prélèvement de moisissures de l’air ambiant par spores trap (direct)
  • Prélèvement de moisissures de l’air intra mural par sonde et spore (direct)
  • Prélèvement de moisissures de surface sur lame ou écouvillon (direct)
  • Prélèvement de moisissures, retrait de matériaux (direct)
  • Prélèvement de moisissures en surface, écouvillon (viable)
  • Prélèvement d’air par bio impaction moisissures, dénombrement et identification à l’espèce (viable)
  • Prélèvement d’air par bio impaction moisissures, dénombrement et identification à l’espèce et au genre (viable)
  • Prélèvement d’air par bio impaction bactéries, dénombrement (viable)
  • Prélèvement d’air par bio impaction bactéries, dénombrement, identification à l’espèce (viable)
  • Prélèvement d’air par bio impaction bactéries, dénombrement, identification à l’espèce et au genre (viable)

TERMES ET CONDITIONS

  • La facture est payable au jour des prélèvements in situ.
  • La facture est payable carte de crédit, chèque ou comptant.
  • Les tarifs affichés sont hors taxes, taxes applicables.
  • Les tarifs affichés ci-haut sont sujets au frais de transport.
  • Les tarifs affichés sont en vigueur le 01 09 18.
  • Les tarifs affichés sont valides jusqu’au 01 04 19.
  • Les tarifs affichés peuvent changer sans préavis.
  • Les tarifs affichés en dollars canadiens.

LES ANALYSES SONT EXCLUSIVEMENT RÉALISÉES DANS L’ENCEINTE DE LABORATOIRES CONFORMES & CERTIFIÉS.

Les travaux d’analyses en laboratoires sont certifiés conformes avec la norme internationale ISO 17025. Toutes les méthodes d’échantillonnages sont conformes aux normes et règlements de l’Institut de Recherche en Santé et Sécurité au Travail du Québec (IRSST) et aux règlements sur la Santé et la Sécurité au Travail (CNESST). La prise en charge des échantillons en laboratoire est réalisée par des biotechnologues, des microbiologistes et des chimistes spécialisés dans les secteurs de pointe de leur discipline respective. Toutes les opérations d’analyses réalisées en laboratoire sont reconnues ou accréditées selon la norme ISO/CEI 17025. Les diverses méthodologies d’analyse en laboratoire sont conformes aux normes internationales reconnues par NIOSH, OSHA, ASTM, AOAC, FDA BAM, CTFA, USP, APHA, ASM et U.S. Environmental Protection Agency (EPA). Les programmes internes du laboratoire en assurance et contrôle de la qualité (QA/QC) (Quality Assurance & Quality Control) sont aussi conformes avec la norme ISO 17025. Les travaux d’analyse du laboratoire sont également conformes avec les Standards de la SCHL et de Santé Canada. https://airtests.ca/laboratoires.php

Moisissures dues à une ex-plantation de cannabis

Moisissures, ex plantation de cannabis

Plantation de cannabis pouvant causer l'apparition de moisissures

Moisissures liées à la culture de cannabis. Les maisons ou les bâtiments commerciaux ayant servi à la culture illégale de cannabis subissent de graves dommages de moisissures.

Les cultures de cannabis varient en taille et en durée d’exploitation, l’étendue des dommages est donc extrêmement différente d’un endroit à l’autre, et il est difficile d’évaluer correctement les besoins en décontamination. De plus, une contamination de moisissures, même importante, n’est pas toujours visible à l’œil nu. Il faut donc rappeler qu’une contamination fongique intérieure, même cachée, peut rendre les occupants malades. AIRTESTS, par le biais d’une enquête approfondie, est en mesure d’évaluer la situation et de fournir un plan complet d’assainissement et de réhabilitation de lieux où l’on a tenu des opérations de culture intérieure de cannabis.

Dans la plupart des cas, les contaminants de nature fongiques indésirables (pathogènes, irritants, toxiques et/ou allergènes) que l’on retrouve sur les lieux où l’on a cultivé du cannabis sont l’Aspergillus, le Chaetomium et le Stachybotrys; ces derniers ont un important potentiel à rendre les hôtes en mauvaise santé, voire parfois gravement malades.

ASPERGILLUS : L’Aspergillus est un pathogène opportuniste comptant une vingtaine d’espèces dont les plus fréquentes sont l’Aspergillus fumigatus, l’Aspergillus flavus et l’Aspergillus niger. Celui-ci est particulièrement problématique pour les personnes qui présentent une fragilité des voies respiratoires supérieures ou qui souffrent de pathologies comme l’asthme et l’emphysème. L’Aspergillus fumigatus est un important pathogène pour l’espèce humaine et il est la cause la plus commune de toutes les formes de l’aspergillose. Tandis que l’Aspergillus flavus est la deuxième plus grande responsable d’infections humaines et est souvent associé à l’aspergillose invasive chez les patients immunodéprimés; particulièrement observé lors d’infections des sinus paranasaux. Avec sa couleur blanche qui vire au jaune et ses conidies noires, l’Aspergillus niger est l’une des espèces les plus courantes et des plus facilement identifiables du genre aspergillus. C’est la troisième espèce la plus commune associée à l’aspergillose pulmonaire invasive. Il est aussi souvent à l’origine de l’aspergillose et est l’agent le plus rencontré dans les cas d’otomycoses.

CHAETOMIUM : Le Chaetomium est un contaminant fongique cosmopolite que l’on peut retrouver dans le sol ou sur des matériaux organiques en décomposition, mais on le retrouve plus spécialement sur du bois ou sur du papier de gypse. Il est un agent fréquent d’onychomycoses, ou d’infections cutanées ou cérébrales chez l’humain. Les cas confirmés d’infections humaines au Chaetomium sont toutefois peu nombreux. Les Chaetomium font partie d’un groupe de Mycètes qui cause des infections souvent désignées sous le nom de phaeohyphomycoses ou d’hyalohyphomycoses. Des abcès au cerveau, des péritonites ainsi que des lésions cutanées et sous-cutanées peuvent se développer. Des onychomycoses, aussi bien aux pieds qu’aux mains, peuvent être exceptionnellement engendrées par des espèces de Chaetomium chez des personnes dont l’immunité est normale. Toutefois, la gamme complète des mycoses au Chaetomium, incluant l’onychomycose, la sinusite, l’empyème, la pneumonie et l’infection cérébrale disséminée fatale, se révèle chez des hôtes immunocompromis. Plusieurs articles rapportent des cas d’infections où des Chaetomium sont identifiés comme des agents infectieux opportunistes. Dans une revue de cas, le Chatomnium globosum était l’espèce la plus communément isolée dans un groupe de neuf cas cliniques d’infections au Chaetomium. Le diagnostic des infections fongiques pulmonaires est difficile en l’absence d’une confirmation par culture; il semble donc que des cas d’infections au Chaetomium ont pu être faussement attribués à l’Aspergillus, puisque certains diagnostics se basaient uniquement sur des symptômes cliniques et sur des examens histopathologiques.

STACHYBOTRYS : Le contaminant fongique Stachybotrys se retrouve de manière prédominante dans les environnements intérieurs. (Ses surfaces de prédilection sont le papier, le bois et les composés cellulosiques.) Ce champignon est connu pour causer de la mortalité chez les animaux de ferme après qu’ils ont ingéré du fourrage contaminé. Chez l’humain, on croit que ce champignon pourrait être en cause dans des cas d’intoxications à la suite d’une inhalation ou d’une absorption cutanée des toxines qu’il produit. Puisque les spores de Stachybotrys sont rarement aéroportées, il arrive plus souvent qu’elles soient identifiées par l’échantillonnage direct d’une zone contaminée par écouvillonnage ou par prélèvement sur bande adhésive que par un échantillonnage d’air. Le Stachybotrys intéresse les professionnels de la santé pour plusieurs raisons; notamment, il faut noter son rôle possible dans la maladie des édifices malsains étant donné que cette moisissure contamine les édifices aux prises avec des problèmes de conception des systèmes mécaniques ou des problèmes de construction, ou encore les édifices dont la stratégie opérationnelle inadéquate mène à des problèmes d’humidité excessive chronique. Le Stachybotrys chartarum fait l’objet de multiples études scientifiques à cause de son rôle potentiel dans les problèmes de santé associés à la mauvaise qualité de l’air des édifices contaminés par des moisissures. Ces problèmes de santé seraient attribuables aux puissantes mycotoxines produites par certaines souches de S. chartarum

Test de moisissures, spores, champignons et levures

Les moisissures, les spores et les champignons présents en forte concentration dans l'air sont nocifs pour la santé. La découverte de moisissures dans votre maison peut engendrer des travaux importants. Il devient alors essentiel d'effectuer un test de la qualité de l'air afin de vous assurer qu'il n'y ait pas de moisissure dans les murs, sous les planchers et dans l’entre toit avant d'acheter une propriété comme en témoigne cet article du Journal de Montréal qui raconte l'histoire d'un couple dont leur nouvelle maison est envahie de moisissures.

Il y a plusieurs facteurs qui peuvent causer la présence de moisissures dans une maison, parmi celles-ci, on retrouve les infiltrations d'eau (souvent, non détectée) présentes depuis longtemps, combinée à une mauvaise ventilation qui empêche l'humidité de s'évaporer correctement. Il existe également plusieurs situations qui sont plus propices au développement de moisissures, lesquelles doivent être adressées dès la construction. Référez-vous à cet article pour plus de détails sur les causes de moisissures.

Un test de qualité de l'air peut s'avérer nécessaire afin de connaître l'état de la maison et sa qualité de l'air avant de l'acheter. Il est d'autant plus important de procéder à ce test lorsque la maison a fait eu plusieurs problèmes d'infiltration d'eau. Une autre raison pour effectuer un test de la qualité de l'air avant l'achat d'une maison est lorsque cette dernière a été utilisée pour une plantation de cannabis.

Moisissures, rapport post décontamination

Travaux post-décontamination, un test de moisissure est nécessaire pour valider les travaux

Après avoir procédé à la réparation du problème et à la décontamination des lieux. Il est important de procéder à un test de qualité de l'air afin de s'assurer de la conformité des travaux AVANT la reconstruction. Ce rapport vous permettra également de prouver au prochain acheteur que les lieux sont sains aux fins d’habitation. Les tests d’air post décontamination sont applicables pour les situations où il y eu présence de moisissures, bactéries et amiante.