Retour

Test de la qualité de l'air intérieur

Analyse de l'air intérieur et matériaux contaminés

Une excellente qualité de l’air intérieur (QAI) est essentielle afin de maintenir un bon état de santé. En Amérique du Nord, les gens passent la grande majorité de leur temps à l’intérieur, que ce soit pour le travail, la vie familiale à la maison ou dans le cadre de la pratique de leurs loisirs. Souvent, ces mêmes personnes ne réalisent pas que des problèmes de santé peuvent être provoqués par une trop grande exposition à de l’air intérieur de mauvaise qualité, ce pourquoi il est très important de faire analyser la qualité de l’air intérieur. Dans un tel contexte, les enfants sont plus vulnérables que les adultes, et il est à noter que cela pourrait avoir de graves répercussions sur leur système respiratoire. Une exposition aux allergènes respiratoires en bas âge augmente considérablement les risques de souffrir de problèmes de santé à un âge plus avancé. De plus, les enfants sont souvent exposés aux divers contaminants de l'air produits à l’intérieur des maisons qui proviennent principalement des constituants du bâtiment, de l’activité humaine et des appareils domestiques à combustion. L'air est invisible, il est impossible d'en connaître la qualité sans faire un test d'air.

Depuis un certain nombre d’années, pour diminuer les consommations en énergie, les bâtiments sont de mieux en mieux isolés, ce qui réduit fortement les infiltrations d’air. En outre, le renouvellement d’air se révèle parfois insuffisant pour évacuer les polluants intérieurs. Si vous avez des symptômes à répétition, tels que : fatigue, irritation des voies respiratoires, rhume, grippe, asthme, otite, etc., et que vous avec des doutes sur la salubrité de l’air ambiant, il serait prudent de faire faire un test d'air.

Certains indices peuvent vous mettre la puce à l’oreille telle que : bâtiments vétustes pas très bien entretenus au fil des ans, humidité ressentie ou odeur de moisissure ou de renfermé, présence de décomposition de matériaux organiques, moisissures, présence de COV (Composés Organiques Volatils) tels que solvants, peintures, etc.

Prévenir grâce à un test d’air

La maladie chronique la plus commune chez les enfants est l’asthme, cette dernière est en constante augmentation et peut être imputée à une mauvaise qualité de l’air intérieur. Par contre, en effectuant quelques gestes simples, on peut réduire de manière significative les maladies respiratoires chez l’enfant. Un enfant sur dix est allergique aux animaux domestiques et cette proportion passe à un enfant sur deux (50 %) chez les asthmatiques. Dans ce contexte, il apparait évident que les enfants souffrant d’une telle allergie ne devraient plus être exposés aux animaux domestiques parce que les allergènes retrouvés dans l’épiderme, dans les poils, dans la salive et dans l’urine des chats et des chiens causent ou aggravent les allergies respiratoires. Voici les principaux avantages à utiliser nos services d’analyses de l’air intérieur et des matériaux : Les échantillons prélevés sont traités par des experts dans l’enceinte d’un laboratoire agréé ISO 17025; Toutes nos méthodes d’échantillonnages sont conformes aux normes et aux règlements de l’Institut de recherche en santé et en sécurité au travail du Québec (IRSST) et du Règlement sur la santé et la sécurité du travail, et de Santé Canada; Tous les échantillons prélevés par test d'air sont analysés en laboratoire par des microbiologistes ou par des chimistes professionnels dont les services sont retenus en fonction du lien entre leurs compétences spécifiques et la nature des travaux à effectuer en laboratoire.

En bref, les problèmes de santé peuvent être reliés à de nombreux contaminants de l’air intérieur tels que l'amiante, les moisissures, les bactéries, les allergènes, les composés organiques volatils, la fumée de tabac ou de cannabis, la présence de poussière inconnue, le radon...